Offre de thèse en “RMN DNP pour l’étude du polymorphisme” financéepar ERC

                                    

CDD

13013 Marseille

Temps plein

Moins de 25 000 €

Sans préférence

Recherche

L'entreprise

L'Ecole Doctorale des Sciences Chimiques (ED250) est l'une des 12 écoles doctorales d'Aix-Marseille Université, établissement qui regroupe environ 3400 doctorants. Toutes ces écoles sont fédérées par le Collège doctoral.

L'ED250 rassemble des unités et d'équipes de recherche de Marseille qui ont une activité scientifique reconnue dans les domaines variés : chimie organique, chimie physique, chimie des matériaux et chimie théorique. L’École Centrale Marseille (ECM) inscrit ses doctorants en chimie à l'ED Sciences Chimiques en tant qu'établissement co-accrédité avec Aix Marseille Université.

Description du poste :

Un contrat doctoral de trois ans financé par le European Research Council (ERC) est disponible au CNRS/Aix-Marseille Université pour le développement de nouvelles méthodes de caractérisation de matériaux fonctionnels via la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) en phase solide couplée avec la Polarisation Dynamique Nucléaire (DNP). Cette thèse de doctorat sera réalisée dans un environnement international et bénéficiera d'un accès privilégié à des équipements de pointe pour la résonance magnétique nucléaire hyperpolarisée. Les travaux de recherche réalisés dans le cadre de ce contrat de thèse portent sur la conception de nouvelles approches analytiques basées sur la résonance magnétique nucléaire (RMN) couplée à la polarisation dynamique nucléaire (DNP) pour i)accéder à la structure atomique de matériaux moléculaires, et ii) étudier le processus de cristallisation de ces matériaux. Entre chimie et physique, le travail combinera la conception de nouvelles expériences de RMN avec l'utilisation de méthodes de calcul. Pour mener à bien ce projet ambitieux, le candidat bénéficiera d'un cadre scientifique stimulant, ainsi que de l'accès à un équipement MAS DNP de pointe,récemment installé dans notre laboratoire. La thèse sera financée par le European Research Council (ERC) via le CNRS pour une période de 3 ans à partir du mois de Juillet 2020, et sera encadréepar le Dr G. Mollica. Dans le cadre de collaborations en cours, le candidat sera en contact avec des chercheurs d'autres groupes européens. Il / elle intègrera l'école doctorale en Sciences Chimiques ED 250 de l'Université Aix-Marseille. Salaire net : ~ 1700 € / mois. Le CNRS est labellisé HR Excellence for Research (HRS4R) et promeut la transparence du processus de recrutement et l'égalité des chances.

Profil recherché :

Le candidat doit avoir une formation en chimie ou en physique. Une expérience préalable en spectroscopien RMN et / ou méthodes de calcul est un avantage. La connaissance des procédures de cristallisation sera également un atout important. Les candidats devront faire preuve de motivation, d'imagination et d'indépendance, avec un intérêt pour la compréhension des aspects fondamentaux de la RMN et du polymorphisme. Il / elle aura d'excellentes compétences en communication en anglais pour diffuser les résultats de ses travaux dans des revues et conférences internationales

Compétences recherchées :

Analyse chimique

Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL)

Chimie

Matériaux

Langues demandées :

  • Anglais (Grande Bretagne) : Compétence professionnelle
  • Français : Compétence professionnelle

Véhicule non requis

Postuler à l'offre

Ajouter un CV (JPG, PNG, PDF, DOC) Parcourir...

Minimum 8 caractères avec minuscules et majuscules