Aller au contenu

La Méthode de Recrutement par Simulation

L’entreprise Afyren Neoxy, récemment lauréate des Trophées Responsible Care nationaux 2024 dans la catégorie « Sociétal » pour son programme de recrutement innovant : « Des emplois industriels et durables pour toutes et tous » est installée dans une usine située sur la plateforme Chemesis à Carling Saint-Avold en Moselle. Elle est dédiée à la production d’une famille de 7 acides organiques et a dû recruter l’ensemble de ses équipes de production pour lancer son activité en 2022.

Rencontre avec Sandrine Hilgert, responsable RH en poste depuis 2 ans chez Afyren Neoxy qui revient sur l’expérience couronnée de succès de la MRS pour résoudre des problématiques de recrutement d’équipe.

 

Q : Bonjour Sandrine, quelle était votre problématique RH de départ ?

R : Le recrutement d’une équipe de 24 personnes ! On partait de zéro, il n’y avait pas encore d’usine. Il fallait trouver des collaborateurs avec des compétences mais nous voulions aussi créer une dynamique d’équipe, un esprit collectif. C’était très important pour nous l’aspect humain dans ce recrutement. Nos technologies étant très spécifiques, rapidement nous nous sommes dit que ce serait peut-être compliqué de trouver des profils avec les compétences techniques adaptées alors l’idée de départ a été de se dire : ne cherchons pas exclusivement des profils ayant les connaissances de base en Chimie mais plutôt des personnes motivées qui veulent se tourner vers ce secteur d’activité.

 

Q : Comment avez-vous mis en place votre stratégie de recrutement dans ce contexte ? Quel a été votre premier réflexe ?

R : On s’est immédiatement rapproché d’organismes pour en faire nos partenaires. Nous savions que pour réussir ce pari il fallait que nous soyons accompagnés pour coconstruire un programme de recrutement solide qui réponde à nos enjeux.

 

Q : Vers quels types de partenaire vous-êtes-vous alors tourné ?

R : Dans un tout premier temps, vers France Travail pour l’aspect recrutement et France Chimie Grand Est pour l’accompagnement et la recherche de partenaires. Puis OPCO 2i et l’IUT de Saint-Avold. En effet, la Méthode de Recrutement par Simulation se déroule en plusieurs phases d’où l’importance d’être soutenus par différents partenaires en fonction des étapes. La MRS se base sur l’habilité des candidats et non sur des compétences, ce qui suppose de trouver les bons profils et d’être dans le même temps en mesure de les former pour l’acquisition des savoir-faire.

 

Q : Comment avez-vous mis en place la MRS ?

: Tout d’abord nous avons lancé une campagne de recrutement avec France Travail qui a réceptionné et trié les candidatures, puis nous avons organisé des présentations de l’entreprise et du projet à ces premiers candidats : qui nous sommes, nos valeurs, nos défis. A l’issue de cette première étape, nous avions donc nos 24 candidats sélectionnés.

 

Q : Que s’est-il passé en suite ?

R : Nous avons mis en place une formation, fruit de nos échanges avec nos partenaires notamment avec OPCO 2i dont la vocation est de conseiller et d’accompagner les entreprises de la Chimie dans leurs projets RH (compétences, formation et apprentissage). C’est grâce à eux que nous avons trouvé les subventions nécessaires à sa concrétisation.  France Chimie Grand Est nous a également mis en relation avec DEFI Formation qui est un organisme de formation expert dans le domaine de la chimie depuis plus de 20 ans. La société DEFI s'est occupé de toute l'ingénierie de formation à savoir la réalisation des programmes, la structuration des groupes jusqu’au suivi des stagiaires.

 

Q : Comment s’est passé cette étape décisive de la formation ?

R : La formation s’est déroulée entre autres au sein de l’IUT de Saint-Avold et elle s’est très bien passée ! L’idée était que tous les opérateurs suivent la formation en même temps, ceux qui venaient du monde de la Chimie et ceux qui étaient en reconversion. Pour certains ça a été une vraie révélation, ils ne venaient pas du tout de l’univers de la Chimie. Un lien d’entraide très fort s’est créé entre les chimistes et les non-chimistes. Le but de la formation était d’acquérir des compétences techniques, ce qui a été le cas. Mais en plus, cela a contribué à créer des rencontres humaines et in fine une belle cohésion de groupe. D’ailleurs les opérateurs à ce jour sont toujours en poste. Nous avons donc grâce à nos partenaires et à la MRS pu trouver les bons profils et les candidats eux, ont trouvé la bonne entreprise pour poursuivre leur carrière.

 

Q : Un mot pour la fin ?

R : Cette méthode de recrutement est idéale pour recruter une équipe mais c’est aussi un formidable tremplin pour toute personne en reconversion ou sans compétences et qui souhaitent apprendre un métier. On a tous été gagnants dans cette aventure et les bienfaits portent encore leurs fruits à ce jour.

 

 

Liens :

Découvrez les autres entreprises lauréates des Responsible Care 2024

France Chimie

Afyren 

Avec l’industrie

MRS par France Travail 

DEFI formation

 

 

 

Partager sur